Retour à Cowes

High Street dans le calme et la belle lumière d’un lundi de juin.

J’effectue ces temps-ci une mission de conseil consistant à accompagner un client dans l’acquisition de sa future monture. Réflexion sur les attentes et le programme de navigation, établissement d’un cahier des charges, choix d’une taille de voilier cohérente avec les buts recherchés, sélection des modèles du marché correspondant à la cible. Et « pré-inspection » des bateaux d’occasion repérés à la vente. C’est ainsi qu’au surlendemain de la Morgan Cup  j’étais à Cowes afin de visiter un Elan 350 préparé pour la course, et que son propriétaire a su bonifier par une série de petits détails malins et fort intéressants.

Aucune de mes visites dans cette Mecque de la régate ne me laisse indifférent, j’y ai accumulé tant de souvenirs, depuis ma première escale sur le bateau familial (et ma chute dans la Medina alors que je voulais faire mon malin avec l’annexe) au championnat UK 2016 suivi de la Commodore’s Cup avec Andrew Hurst, l’éditeur du magazine Seahorse auquel je collabore depuis, en passant par mes années sur le one-tonner malouin Crazy Horse, mes régates à la barre du half-tonner paternel, les Admiral’s Cup sur Ossian et Fière Lady. Le débarquement de la navette Red Funnel pour déboucher dans High Street est ma petite madeleine personnelle.