Cinq jours en famille sur un 40 pieds pour se mettre en confiance

A chaque client ses attentes, à chaque embarquement son programme. Cette fois-ci, il s’agissait d’accompagner une petite famille qui envisage d’acheter d’ici un ou deux ans un voilier pour un voyage sabbatique autour de la Méditerranée.

Dans le couple, l’un enchaine les stages niveau 3 Glénans, l’autre débute au niveau 1. S’ils envisagent bien sûr tout un parcours de progression avant de mettre leur projet à exécution, ce court périple en Bretagne Sud était pour eux l’occasion de tester une première navigation en famille et de valider, sous le regard et les conseils d’un skipper, leur capacité à évoluer en autonomie dans le registre de la navigation côtière et par temps maniable.

Contrôles et procédures de sécurité, lecture de la carte et des documents nautiques, planification et suivi de la route, manœuvres au moteur et sous voiles, utilisation du pilote, techniques de mouillage, les thèmes de travail et de perfectionnement ne manquaient pas. A bord de ce Sun odyssey 40.3 de location réservé à Lorient, mes clients ont aussi pris la dimension d’une unité plus conséquente que celles à laquelle les habituent l’école de voile des Glénans. Réussir les manœuvres de port n’a pas représenté une mince satisfaction !

Ces cinq jours entre Groix, Belle Ile et Houat leur ont par ailleurs permis de jauger ce que représente la navigation – et ne serait-ce que la vie à bord – avec trois jeunes enfants : on parle là de sécurité au premier chef, mais aussi de logistique, d’organisation des journées, de gestion du mal de mer chez les petits, de la façon de les intéresser à la marche du bateau et de planifier leurs activités, de la marge d’autonomie qu’on peut leur accorder (et de la découverte de la ligne à maquereaux !).

L’expérience aura été riche d’enseignements de toute nature et contribuera forcément à mieux définir le projet d’année sabbatique. Nous restons en contact étroit, mes clients souhaitant que je continue à les épauler dans leur progression, et plus tard dans le choix et l’acquisition d’un bateau. Leur prochaine étape : une semaine de cabotage en Bretagne Nord cet été, sur une unité aux dimensions moins intimidantes … et sans moi.