Victoire au Fastnet

Juste après avoir viré le rocher du Fastnet : heureux ! Céline Léon, Luc Fourichon, Aurélien Quenot, moi-même, et Gérard Quenot, propriétaire d’Alkaid-Nautistock.com. Manque Florian Quenot, qui prend la photo (photo Florian Quenot)

Leaders au passage du fameux caillou, et ravis de l’être comme on peut en juger sur la photo ci-contre, nous l’aurons été pratiquement tout au long de ce Fastnet 2015. Sorti en tête aux Needles, notre JPK 1010 a été repris par quelques poursuivants à la faveur de la pétole à hauteur de Portland Bill, pour récupérer l’avantage aux Scillys et creuser l’écart dans un long bord de reaching bien physique vers l’Irlande. A l’arrivée, un coup de canon salue notre victoire en IRC4 (dans les courses anglaises du RORC le découpage des classes IRC est un peu différent, nous descendons d’une catégorie), et en nous amarrant à la marina de Plymouth c’est la cerise sur le pudding : nous découvrons notre troisième place au classement général (« overall »), à plus de deux heures du grand vainqueur Courrier du Léon (JPK 1080), … et à dix secondes seulement de Dream Pearls (un autre JPK 1080). J’ai vécu avec beaucoup d’émotion cet épisode, qui m’a replongé dans les beaux souvenirs de mes précédents Fastnet courus en  … 1979, 1983 et 1985.