Le routage météo par les experts

Le routage météo est un aspect essentiel de la stratégie en course au large. Et dans les interstices de mon activité de skipper, il y a parfois un peu de place pour mon ancien métier de journaliste. Dans le numéro d’avril de Seahorse, le magazine anglais dédié à la course au large, j’ai publié un article, « Secret sauce », consacré à la façon dont les plus pointus des compétiteurs exploitent le meilleur d’Adrena, logiciel de référence en la matière. L’article décrit aussi les nouvelles fonctionnalité d’Adrena, comme le « ralentissement », qui permet de simuler dans un routage une dégradation des performances en raison par exemple d’une avarie, mais aussi de planifier le meilleur moment pour « lever le pied » afin de s’attaquer à une réparation. Passionnant pour qui s’intéresse à l’univers de la haute performance, instructif aussi pour tout pratiquant désireux de pousser encore plus loin l’utilisation de son outil de routage préféré.

Travailler sur un routage, c’est aussi tester des routes alternatives. La fonction « point de pivot » permet de forcer un point de passage particulier (image Adrena)
Le routage sur prévisions d’ensemble, ou comment étudier les différentes variations autour d’une prévision météo (image Adrena)