Convoyage en solo d’un Outremer 45

On ne croise pas grand monde sur l’eau en période de confinement : deux-trois bateaux de pêche, quelques tankers à l’ancre dans le golfe de Fos, un autre voilier convoyé par des professionnels. En cette très belle journée de la mi-novembre, j’acheminais à Port Saint Louis du Rhône un Outremer 45 battant pavillon canadien, pour le compte de Grand Large Services. Cette société est une entité du groupe Grand Large Yachting, qui lui-même chapeaute les chantiers Allures, Garcia, Outremer, Gunboat, et désormais RM, très belle marque reprise par le groupe en début d’année 2020.

Le soleil se lève sur un jour un peu gris, la brise n’est pas bien généreuse, l’air est frisquet, qu’importe : on est sur l’eau (photo F. Augendre)

Le groupe est très présent l’accompagnement de ses clients, et leur fournit par l’entremise de Grand Large Services de nombreux services comme la mise en main de leur nouveau bateau, la formation à la croisière et au grand voyage, la maintenance, la revente ou encore la conciergerie de leur navire. C’est dans ce cadre que j’ai été missionné pour la mise au sec de ce catamaran sur le terre-plein de Navy Services.

Dans l’entrée du Golfe de Fos (photo F. Augendre)

Journée bien remplie, appareillage de la Grande Motte à 7 heures, 51 milles nautiques à couvrir au large de la Camargue, entrée dans le Golfe de Fos puis dans le canal de Port Saint Louis du Rhône pour accoster en milieu d’après-midi devant la cale de Navy Services.

Dans le canal menant à Port Saint Louis du Rhône (Photo F. Augendre)

Le port à sec sort les catamarans au moyen d’une remorque dotée de larges patins qui viennent se placer sous la nacelle. Puis le ber s’élève grâce à des vérins hydrauliques, le tracteur remonte la pente et achemine le bateau à son emplacement.

Le tracteur et le ber à levage hydraulique de Navy Services en action (Photo F. Augendre)

Vers 16 h 30 le bateau était posé sur ses cales, restait à dégréer et plier la voile d’avant, à stocker proprement tous les équipements pour la durée du séjour à terre, et à prendre la route de Marseille au milieu de la noria de camions transbahutant les containers déchargés à Fos…

Solent dégréé et plié pour stockage dans la soute à voiles (Photo F. Augendre)
Bientôt plus qu’à rentrer à la maison (Photo F. Augendre)