De Madère à La Rochelle en JPK 1010

1100 milles sur le papier, 1400 sur l’eau. Cinq jours d’attente forcée à Madère, trois dépressions, cinq paquets de pâtes, dix litres de gasoil, 15 heures sous tourmentin. Rafale max 46 noeuds, vitesse max 16,6 noeuds. Ce convoyage jusqu’à La Rochelle n’a pas précisément engendré la mélancolie. J’étais ravi de retrouver à cette occasion un […]